Le renseignement humain « augmenté » ou le facteur humain au cœur de l’intelligence économique

[ 5 ] Comments

Image2

Voici une synthèse de 42 heures de cours de recherche d’information sur Internet qui met l’accent sur le facteur humain dans l’intelligence économique et face à la technologie.
Ce n’est pas un support de présentation orale mais un document de lecture qui se veut interactif avec de nombreux liens.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires et critiques afin que je puisse améliorer ce document. Bonne lecture

5 réponses à Le renseignement humain « augmenté » ou le facteur humain au cœur de l’intelligence économique

  1. Antoine dit :

    Merci, très intéressant, super contenu (la police dans les cases jaunes est un peu difficile à lire mais c’est un détail)

  2. Terry Zimmer dit :

    Merci Antoine pour ce retour. Désolé pour le choix des polices et des couleurs, je sais que tu as absolument raison mais j’était partit là-dessus depuis le début et je n’ai pas pu revenir sur du plus classique par la suite. Je les aimait trop ces polices.

  3. courdent dit :

    ouaouhhhh!!!!!!! et on recommence pour cette fois lire les liens….

  4. dedeSwk dit :

    Bonjour, et bravo, belle réalisation.
    Petit commentaire:
    Le SIGINT (Signal Intelligence) …et non SIGNINT 😉 = COMINT + ELINT, c’est à dire renseignement résultant de l’analyse d’informations discursives (par exemple par les écoutes) et l’ELINT (Electronic Intel) est l’analyse de signaux, donc le non discursif (exemple des signaux radar). Le SIGINT est le terme anglo-saxon pour le renseignement d’origine électromagnétique (ROEM)

  5. Terry Zimmer dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour la correction et la définition du terme, c’est corrigé.

Laisser un commentaire