#LinkedIn offre un nouvel outil qui permet de visualiser son réseau

Laisser un commentaire

Hier, LinkedIn a mis en ligne « InMaps », un outil cartographique interactif qui permet de visualiser son réseau relationnel.

L’utilisation est très simple, il suffit de se rendre sur le portail http://inmaps.linkedinlabs.com/ et de se connecter avec son mot de passe et son identifiant LinkedIn. Rapidement, « InMaps » va générer une carte qui va avoir cette allure:

Le service regroupe les contacts par grappes en fonctions de leurs liens respectifs, ce qui reconstitue nos sous-réseaux (les différentes écoles ou entreprises par lesquelles on est passé, les partenaires,…). Dans mon cas et même si mon réseau est plutôt famélique (je suis plus présent sur Viadéo), mes sous-réseaux m’ont semblé très pertinents.

Il est possible de nommer ces différents sous-groupes en bas à gauche de la page.On peut également faire apparaitre différentes informations en cliquant sur l’un de nos contacts, dont ses liens avec les autres membres.

Enfin, il est possible de partager cette carte.


Quel est l’intérêt de ce type de cartographie ?

Ce type de  cartographie permet d’appréhender de façon complémentaire une partie de son réseau. Une partie seulement car un réseau LinkedIn est un réseau partiel, il ne contient par définition que les personnes présentes sur LinkedIn. Il peut donc souffrir de carences qui peuvent fausser l’analyse si on les occulte.

On peut y voir:

– Quels sont nos principaux réseaux. Quelles sont leurs structures.

– Quel est notre degré d’influence ou notre position dans chacun de nos réseaux. Quelles sont les personnes influentes.

– Entre quels réseaux est-on une passerelle et quelles sont les personnes passerelles qui peuvent aider à intégrer un autre réseau.

-…

Pour en savoir plus sur l’analyse de son réseau et la mise en place d’une stratégie, je vous invite à lire ou à relire « Développez et activez vos réseaux relationnels » de Christian Marcon et Nicolas Moinet. C’est le livre qui m’est revenu en tête devant cet outil et qui m’a fait dire qu’il doit compléter d’une façon intéressante la lecture, non pas que ces cartographies soient nouvelles, mais parce qu’elles deviennent accessibles au grand public et qu’elles sont simples d’usage.

Pour finir, voici la vidéo de présentation du service:

Laisser un commentaire