Identités, traces et interactions numériques à l’usage des « profilers » français

[ 1 ] Comment

L’apport du renseignement Internet en Pyscho-criminalistique

Voici le support visuel de la présentation que j’ai eu l’honneur d’effectuer le 10 mai dernier pour le DIU psycho-criminalistique à la Faculté de médecine de l’Université Claude Bernard Lyon 1.

Ce diplôme, crée en 2008, le premier du genre en France, vise à former des spécialistes capables «d’utiliser les techniques issues des sciences sur le psychisme humain pour améliorer l’identification de l’auteur d’un crime et la compréhension des victimes» selon le psychiatre Patrice Schoendorff, créateur du diplôme avec le professeur Daniel Malicier, directeur de l’Institut médico-légal de Lyon.

Le diplôme inter-universitaire de troisième cycle est essentiellement ouvert aux professions médicales, juridiques ainsi qu’aux enquêteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie. S’étalant sur deux ans, la trentaine d’élèves travaille sur la parole des enfants, le profilage, l’expertise de l’écriture, et les techniques d’audition des suspects et des victimes.

Une formation passionnante, à suivre ! Pour en savoir plus, c’est ici.

Une réponse à Identités, traces et interactions numériques à l’usage des « profilers » français

  1. Eloise dit :

    Présentation utile pour rappeler les bases, surtout à des professionnels qui n’ont pas l’habitude de beaucoup utiliser l’outil Internet mais on aurait pu aller plus loin en présentant Maltego qui est quand même hyper puissant en matière d’acquisition d’informations mais surtout d’analyse intelligente.

Laisser un commentaire