Le dispositif d’intelligence économique en région: une image vaut mille maux

[ 3 ] Comments

Un article qui ne traitera de rien de neuf mais qui réagit à une communication qui montre que malheureusement pour l’intelligence économique, les années se suivent et se ressemblent.

La préfecture d’Île-de-France est fière de communiquer le schéma ci-dessous qui vise à permettre « non seulement d’identifier les acteurs nationaux et régionaux de l’intelligence économique, mais aussi de mieux comprendre comment s’articulent les compétences de chacun pour assurer une bonne coordination des actions menées dans le cadre de la politique publique d’intelligence économique. »

cartographie

Merci, c’est vraiment plus clair…

On comprend mieux également pourquoi l’intelligence économique peine à s’imposer en France, en particulier dans les PME. L’importance d’acquérir les méthodes, les outils et les comportements est déjà complexe à communiquer aux PME et à leurs dirigeants mais imaginons les maintenant concrètement sur le terrain face à tous ces interlocuteurs avec leurs compétences et prérogatives propres et celles qui se chevauchent.

On tombe souvent très vite dans la caricature et l’exagération lorsque l’on parle de la complexité administrative française mais il faut admettre que dans ce cas, c’est le schéma qui en devient caricatural malgré lui.
Je vous invite à essayer de le comprendre avec les liens hiérarchiques, les liens fonctionnels, les actions de soutiens,… c’est une vraie catastrophe, on n’y comprend absolument rien. Le petit détail drôle étant le préfet situé au centre, en rouge (le schéma étant réalisé par la préfecture… c’est très français…). L’intelligence économique s’est fait gober par cette grosse machine avant d’avoir eu le temps de se développer, c’est vraiment dommage et beaucoup de temps de perdu.

Il devient urgent de simplifier ce schéma et surtout de tendre vers un interlocuteur unique pour les entreprises.

En Bonus voici le glossaire :

CCI : Chambre de commerce et d’industrie
CDC : Caisse des dépôts et des consignations
CGPME : Confédération générale des petites et moyennes entreprises
D2IE : Délégation interministérielle à l’intelligence économique
DATAR : Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale
DCRI : Direction centrale du Renseignement intérieur
DDRI : Direction départementale du renseignement intérieur
DGCIS : Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services
DIRECCTE : Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi
DPSD : Direction de la protection et de la sécurité de la Défense
DRRT : Délégation régionale à la recherche et à la technologie
DRFIP : Direction régionale des finances publiques
EEIE : École européenne d’intelligence économique
EGE : École de guerre économique.
FSI : Fonds stratégique d’investissement
MEDEF : Mouvement des entreprises de France
SCIE : Service de coordination à l’intelligence économique

3 réponses à Le dispositif d’intelligence économique en région: une image vaut mille maux

  1. En complément on peut également imaginer le temps de validation passé sur cette représentation ! #compétitivité #intelligence économique #prospective #intelligence collaborative

  2. L’EGE et l’EEIE placés au même niveau que des organismes administratifs ? Alors qu’il s’agit d’établissements privés d’enseignement ? On marche sur la tête, là…

  3. bourbon dit :

    Ce qui est intéressant, c’est que nulle part n’apparaissenûr, t comme acteur les entreprises.

    Bien sûr, sont mentionnées les organisations professionnelles (pas toutes…juste le MEDEF et la CGPME), mais ce schéma oublie que les entreprises sont le socle et les bénéficiaires de l’action.

    Dans ce contexte, il faut rapprocher ce schéma de la circulaire du Premier ministre sur l’IE, qui dit, de mémoire, que la recherche du renseignement économique est prioritairement orientée vers les besoins de l’Etat…

Laisser un commentaire