Guerre de l’information, Françoise Hardy et CGI. Apprenez à ne plus vous fier à vos yeux !

Laisser un commentaire

Voici une vidéo où Françoise Hardy répond à un journaliste américain qui lui demande pourquoi Donald Trump a menti sur la taille de la foule lors de son investiture.

Le problème est que Françoise Hardy n’a pas 73 ans, âge qu’elle devrait avoir au moment de cette investiture, mais 20 ans, âge qu’elle avait en 1964…

Un autre problème est qu’elle parle anglais et que sa voix est celle de Kellyanne Conway, conseillère en communication de Donald Trump.

Si la vidéo est de piètre qualité, il est intéressant de savoir que Mario Klingemann, l’artiste allemand qui en est l’auteur, n’a fait que laisser son ordinateur de bureau tourner seul, alimenté par des vieux clips de Françoise Hardy, l’interview de Conway et un algorithme d’apprentissage automatique (Generative adversarial networks ou GANs).

Lorsqu’on s’investit et qu’on investit un peu plus (quelques millions), avec un meilleur matériel, il est bien sûr possible (depuis Forrest Gump) de faire des images bien plus bluffantes. Voici une vidéo qui montre rapidement comment on a fait rejouer la jeune princesse Leia dans Star Wars Rogue One.

Si les CGI (Computer-generated imagery) deviennent si accessibles (financièrement et techniquement parlant), il n’est pas improbable que dans un futur très proche, ce que l’on appelle « les fausses nouvelles » soient largement agrémentées de vidéos et de sons plus vrais que nature.

Laisser un commentaire