Dietrologia, « coulissologie » ou « par-derriérisme », une Histoire du complot en Italie

Laisser un commentaire

 

Cosa nostra, la mafia sicilienne de 1860 à nos jours, John Dickie, janvier 2018, Tempus

Dietrologia est un mot italien qui n’a pas d’équivalent en français. C’est « l’idée que beaucoup d’Italiens croient que l’explication superficielle ou officielle de quelque chose peut rarement être la vraie. Il y a toujours quelque chose derrière la surface, ou dietro . C’est un super mot. »

L’extrait dans lequel j’ai découvert ce mot, ci-dessous, montre que les théories du complot et les « fake news » ne sont nées ni avec Internet ni avec les russes. Nous le savions déjà.
Il montre surtout que cet environnement informationnel particulier a pour principal source une société démocratique malade (défaillance ou perte de légitimité des pouvoirs en place et des médias dominants) et en laquelle on n’a pas ou peu confiance.

S’il y a un enseignement à tirer de cette page d’Histoire italienne, ce serait celui-ci: jeter la faute sur les russes et Facebook pour le phénomène des « fakes news » est bien commode pour les pouvoirs en place et les médias dominants car cela leur permet d’éviter d’admettre qu’ils en sont les principaux responsables.

Page 267

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.