Fabriquer son observatoire Twitter avec Infomous

[ 1 ] Comment

Comme dit dans un billet précédent, la campagne présidentielle semble être un terrain de jeu parfait pour les prestataires en e-réputation. Ayant un après-midi à tuer ce weekend, j’ai décidé de réaliser mon propre observatoire en couplant Twitter et Infomous.

Vu le temps qui a été consacré à la réalisation de cet observatoire, vous vous doutez qu’il faut plus le prendre comme un échantillon des possibilités de l’outil; un exemple plus ludique que réellement professionnel. Néanmoins, au bout de 2 jours de suivi, je dois dire que le résultat est tellement bluffant que cette précision en deviendrait presque nécessaire.

Je ne développerai pas ici comment on se sert de l’outil, Camille le faisant très bien dans ce billet. Je vais simplement montrer comment j’ai procédé pour le créer et les résultats qui ont été générés.

J’ai donc réalisé 3 cartographies:

– La première carte montre les candidats qui font la tendance sur Twitter. Pour la générer, j’ai rentré successivement le nom de chaque candidat dans le générateur de requêtes d’Infomous puis j’ai sélectionné les résultats de TwitterSearch. J’ai ensuite limité le nombre de mots à 7 pour avoir seulement les candidats qui marquent le plus la tendance mais aussi pour éviter qu’il y ai d’autres mots que leurs noms.

Plus un candidat fait la tendance sur Twitter, plus son nom est grand dans le nuage. Infomous permet également de voir les liens existants entre les actualités de chaque candidat.

– La seconde cartographie représente les tendances en fonction des candidats. Pour se faire, j’ai cloné la carte précédente puis j’ai masqué le nom de chaque candidat. De la même façon ici, plus une tendance est forte, plus elle grosse sur la cartographie.

– La troisième cartographie montre quelles sont les tendances à propos de la présidentielle de façon globale. Pour se faire, j’ai crée une nouvelle carte en entrant la requête « presidentielle OR presidentielles ». Nous n’avons pas les mêmes résultats que la carte précédente. Les très grosses tendances sont présentes sur les deux mais les sujets d’actualité peuvent différer.

La lecture successive des deux dernières cartes apporte des éléments de compréhension différents mais très complémentaires. Je ne développerai pas plus, n’ayant que 2 jours de recul sur ce point.

Quelques précisions:

Vous pouvez aller regarder et manipuler l’observatoire ici, toute l’actualité vit en temps réel. Vous pouvez manipuler les cartes en faisant un focus (double-cliquer) sur certains mots, ce qui générera une autre carte puis vous pourrez aller consulter les articles ou les réactions des Twitternautes à l’origine de la tendance en cliquant une fois sur le mot.

Ces 3 cartes sont brutes, elles sont réalisées avec des requêtes simples et demanderais, dans un cadre professionnel, quelques semaines de travail pour éliminer le bruit car il y en a encore beaucoup.
Ainsi, au hasard, j’ai pu me rendre compte qu’il y avait des présidentielles en Finlande et au Sénégal, qu’un président français en activité faisait beaucoup plus parler de lui dans d’autres langues que de simples candidats, que beaucoup d’anglophones faisaient une faute de frappe en souhaitant aux autres twitternautes « Good Morin », que beaucoup de gens se font un gros « poutou »…
Mais même avec cet aspect encore brut, les résultats sont déjà impressionnants: voir une blague d’Omar dans le SAV de Canal + sur Philippe Poutou et observer instantanément son nom enfler durant deux heures et se rétracter, c’est pour le moins percutant…

Je teste Infomous depuis 3 mois par ailleurs, de façon plus approfondie et sérieuse:
– pour rendre compte de ma veille que je répercute sur Twitter (en haut sur la page d’accueil de ce blog).
– Pour rendre compte de l’actualité du futur du monde du travail pour l’Institut Boostzone (visible ici).

Si nous n’avons évoqué que Twitter dans ce billet, sachez qu’il est également possible de nourrir Infomous avec de simples flux RSS. Avec toutes les possibilités que cela comporte (entre autre la possibilité d’y intégrer des flux généré sur Yahoo Pipes). Je vous renvoi vers ce billet sur l’outil Yahoo Pipes.

Pour conclure:

Grâce à cette souplesse qu’offre l’intégration du flux RSS, sa simplicité et sa pertinence qui en fait non seulement un outil de traitement, d’analyse mais aussi un tableau de bord accessible pour le décideur; Infomous est, selon moi, simplement l’un des outils de veille (opinion et sectorielle) les plus puissants et pertinents qui existe actuellement. Et gratuit…

Une réponse à Fabriquer son observatoire Twitter avec Infomous

  1. andlil dit :

    Merci beaucoup pour cet article sur Infomous qui a l’air d’être un véritable outil de veille stratégique et de voir les résultats que tu décris.

Laisser un commentaire