Infomous investit les réseaux sociaux et c’est impressionnant !

Laisser un commentaire

J’ai déjà eu l’occasion d’évoquer Infomous et Camille avait publié également un excellent tuto de cet outil de visualisation sémantique.
[Au passage, Camille soutient sa thèse à Poitiers le 2 juillet prochain, si vous voulez y assister, inscrivez-vous ici.]

C’était déjà pour moi l’un des outils de veille les plus intéressants, simples, puissants,…
Cette impression ne va s’estomper avec la pléthore de nouvelles fonctionnalités que vient d’annoncer l’équipe de développement en ce mois de juin.
En voici la liste:

- Pour Linkedin
Infomous s’est associé au groupe LinkedIn Staples pour montrer comment il peut traiter le flux d’articles et de discussions au sein du groupe et permettre une navigation aisée en identifiant très vite les sujets évoqués, les sujets qui soulèvent le plus de discussions,…


Cela préfigure-t-il une application Infomous sur LinkedIn ? C’est probable et à suivre…

- Pour Chrome

Infomous sort une extension sur Chrome qui peut vraiment compléter nos habitudes pour analyser rapidement un site Web. Il suffit que l’extension soit capable d’analyser le site (son flux RSS) pour qu’un petit bouton apparaisse, il suffit de cliquer sur ce bouton pour générer la visualisation.

infomous chrome

- Pour Instagram

Il est désormais possible de créer un nuage sur des thématiques précises sur Instagram.
Il suffit de se connecter à son compte Infomous, puis une fois sur la page d’accueil de cliquer sur Social, puis Instagram puis entrer nos mots-clés.
Ici je veille sur l’événement « erepday ».

infomous instagram

- Pour Twitter et Facebook

La même procédure peut être faite pour des mots-clés sur Twitter et Facebook pour une centralisation de la veille au même endroit, sur Infomous ou sur une plateforme tierce grâce à la possibilité d’exporter les nuages (codes embed).

- Pour iTunes

Le sujet m’intéresse moins et je n’ai pas d’iPhone pour tester. Mais sachez qu’il existe une application iPhone pour naviguer dans iTunes.

Conclusion

Que de bonnes nouvelles donc et je vous invite si ce n’est déjà fait à prendre le temps d’aller découvrir ce formidable outil.

 

Laisser un commentaire